4 avril 2012 posté par Alex

Comment faire l’amour, par Jérémie (élu pire coup de l’année)


Jérémie Comment faire lamour, par Jérémie (élu pire coup de lannée)Vous êtes nouveau sur le site, vous voulez savoir comment faire l’amour parfaitement et vous ne savez pas par où commencer ? Lisez l’histoire de Jérémie : sans forcément vous identifier, vous pourriez peut-être tirer les leçons de ses erreurs… Jérémie est un garçon adorable et très bien attentionné, qui aimerait donner toujours plus de plaisir à ses copines… mais il ne sait pas comment faire l’amour ! Le pire, c’est qu’il ne s’en rend absolument pas compte, les filles étant rarement honnêtes avec lui. Explications.


Qui est Jérémie ?

Jérémie, c’est ce genre de type que vous croisez dans la rue, 25 ans et toutes ses dents, bonne tête et bien proportionné. C’est aussi ce genre de mec… et bien qui est un mec en fait, c’est à dire qu’il croit connaître les femmes, mais en fait non. Séduire, draguer, baiser c’est ce qu’il aime par dessus tout et c’est ce qu’il s’emploie à faire (tant bien que mal) tous les jours. La peur de s’engager il connaît, Youporn il connaît, l’humilité ? Jamais entendu parler. Non lui, c’est le King, le Best, The Spécial One et son objectif c’est d’affoler son compteur sexe.

Faire de son mieux, oui il essaie, enfin selon ses croyances. Selon lui, la prouesse du parfait plan cul commence par « tenir » un maximum de temps pendant le rapport. Qu’importe ce que le sexe opposée en pensera, c’est des heures et des heures qu’il veut faire l’amour jusqu’à épuisement, jouissant de coups de reins multiples à l’aide de son engin (auquel il donne un surnom). Il est comme ça Jérémie, il rêve d’être le numéro un dans l’esprits de ces demoiselles, il se vante d’être auprès de ses potes comme étant LE coup du siècle, quitte à en rajouter un peu (beaucoup).

Jérémie sort depuis peu avec une certaine Laura, 20 ans, plutôt jolie… et qui a l’air d’aimer le sexe ! Jérémie s’en réjouit déjà et il n’a pas tardé à lui proposer de passer chez lui un soir… Proposition acceptée – sans réaliser l’erreur qu’elle venait de faire…

L’arrivée de Laura à l’appart

Ce soir, c’est le grand soir ! Jérémie s’est fait tout beau, il a un peu rangé son appart – mais pas trop, il n’a pas que ça à faire non plus ! – et il a pris soin de se masturber, quelques heures avant l’arrivée de Laura, pour s’assurer un rapport de folie : une bonne dizaine de minutes au moins – il est loin de la durée dont il rêverait, mais tant pis.

Laura arrive, elle est toute belle (comme d’habitude) : elle porte une petite tenue robe/collants/talons assez sexy, ce qui ne manque pas d’exciter notre ami. Ils s’embrassent chaleureusement, et encore un peu plus chaleureusement, discutent un moment (parce que quand même, ça se fait !)… et s’embrassent de nouveau, avant de se diriger vers le lit.

Les bisous et les caresses vont bon train, et Jérémie commence  à être sérieusement excité… avant d’avoir une envie soudaine de passer aux toilettes. Interruption moyennement romantique : il prévient Laura de son envie pressante et se précipite au petit coin. Il en ressort quelques instants plus tard et retourne rejoindre Laura sur le lit – sans prendre soin de se laver les mains…

Les préliminaires parfaits, par Jérémie

Laura n’est pas extrêmement excitée (Jérémie embrasse bien, mais ce n’est pas le nirvana non plus), contrairement à Jérémie qui l’est depuis le début de la soirée et ne pense qu’à lui montrer ses talents au lit. Il envisage donc de passer aux choses sérieuses, et commence à déshabiller Laura, tout en l’embrassant de plus en plus fougueusement, pour mieux faire passer la chose. Notre ami n’est pas du genre à faire durer le suspense ou à faire des massages sexuels, c’est un homme qui va droit au but. Il lui retire sa robe en deux secondes et s’apprête à lui dégrafer son soutien-gorge en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, mais les choses se corsent, il galère sacrément et les premières paroles romantiques qui lui échappent des lèvres sont finalement : « Putain, c’est galère ces trucs ! », ce qui ne manque pas de faire rire (jaune) la demoiselle.

Elle décide de l’aider et enlève rapidement d’elle-même cet objet en dentelle, qui lui a coûté un bras, et dont Jérémie semble prendre un soin modéré – elle est sympa, mais c’est surtout pour éviter la gêne plus longtemps. Il profite d’un instant de recueillement, devant ces seins splendides qui viennent d’être mis à nu juste pour lui, et commence à les caresser. Attention, Jérémie n’est pas un de ces hommes qui prend le temps de caresser les seins doucement et langoureusement, en laissant le plaisir monter progressivement  (un truc de fiottes quoi) : il préfère les prendre fermement à pleine main et les presser comme s’il voulait les faire éclater (la classe !). Il commence ensuite à téter les seins de Laura, comme un bébé (il trouve ça stylé, mais on ne sait pas pourquoi, ni où il a pu voir que c’était bien de faire ça). Laura se lasse assez vite et commence à espérer que Jérémie se servira peut-être mieux de son sexe que de ses mains et de sa bouche – l’espoir fait vivre… Elle entreprend donc de lui ôter son T-shirt et son jean, avec une certaine dextérité, qui ne fait qu’attiser l’excitation de Jérémie, plus chaud que jamais. Il retire son caleçon (propre d’il y a 2 jours)  et garde ses chaussettes (il s’en fout, et puis ça sert à rien de les enlever, c’est son sexe qui va servir, pas ses pieds !).

Si ça ne tenait qu’à lui, Jérémie se verrait bien la pénétrer tout de suite : son sexe étant de taille « correcte », elle devrait rapidement grimper aux rideaux. Mais il est hanté par cette ex qui lui avait fait comprendre que les préliminaires, c’est important, et qu’une fille peut mettre plus de temps qu’un garçon pour être prête à la pénétration (il avait d’ailleurs très mal pris qu’on lui donne des conseils et ça, il ne l’avait évidemment pas répété à ses potes). Jérémie entreprend donc de lui faire un petit cunnilingus (il espère aussi avoir plus de chance de bénéficier de la bouche sensuelle de Laura par la suite).

Jérémie sait parfaitement comment faire l’amour !

Il lui enlève ses collants et sa culotte (ça, il y arrive plutôt bien, il en a même un petit sourire aux lèvres) et commence à lécher fougueusement le sexe de Laura, sans plus d’entrée en matière. Le souci, c’est qu’il ne sait pas trop s’y prendre, personne ne lui a jamais appris. Sa seule source d’inspiration : Youporn. Il se rappelle que les mecs donnent plein de petits coups de langue directement sur le clitoris des filles, ces dernières ne pouvant s’empêcher de crier de plaisir (de douleur en réalité). Jérémie commence donc avec des petits coups de langue rapides et directement sur le clitoris, en prenant bien soin de déplacer avec ses doigts le petit bout de peau juste au-dessus pour mettre le clitoris à nu (pour une fois, notre ami s’y connaît, mais là ce n’est pas le bon moment de faire ça). Laura commence à gémir, ce qui excite encore plus Jérémie et confirme son talent –  qui sera encore amplifié, quand il racontera ça à ses copains ! Laura commence à souffrir cruellement, mais lui continue tout droit sur sa lancée – il ne sait pas reconnaître si la fille simule ou non… Après un gémissement un peu plus sonore (le supplice devient insoutenable), il recommence de plus belle et entreprend en plus de combiner sa langue avec ses doigts pour pénétrer le vagin de Laura. Jérémie déploie dès la première fois toute sa panoplie du coup parfait au lit : on peut dire qu’elle en a de la chance cette Laura !

Tandis qu’il continue de donner des petits coups de langue, Jérémie fait de grands et rapides va-et-vient avec ses doigts (pas lavés, on le rappelle) dans le vagin de Laura : quel autre geste pourrait-il faire de toute façon ? Laura, souffrant de plus en plus sous les stimulations enfiévrées de Jérémie (qui ne remarque rien) se fait violence d’une voix la plus sensuelle possible, pour lui souffler un « J’ai envie de toi » désespéré (elle espère ainsi mettre fin à ses souffrances, en arrêtant les préliminaires et en passant sans plus attendre à la pénétration, moins douloureuse probablement). Jérémie a un grand sourire : il assure GRAVE !

La pénétration parfaite, la spéciale Jérémie

Jérémie est aussi un mec généreux et il continue un peu ses stimulations, avant de passer vraiment aux choses sérieuses. Il enfile rapidement une capote (dont l’emballage a été déchiré avec les dents, mais passons), approche son pénis près du sexe de Laura et commence à y pénétrer. C’est plutôt étroit et pas franchement lubrifié (le contraire nous aurait étonné !). Donc Jérémie, en mec bien viril, force un peu et donne un grand coup de rein, ce qui ne manque pas de faire souffler profondément la chanceuse demoiselle, qui se demande si finalement passer à la pénétration était la meilleure solution. Jérémie pénètre vigoureusement, et fait ce qu’il a toujours vu dans les films pornos, à savoir rentrer et ressortir son sexe plusieurs fois de suite avec force. Il trouve ça trop stylé et il se dit qu’avec ça elle devrait avoir un orgasme vaginal rapidement. Jérémie commence donc sa technique de killer, il pénètre, puis ressort son sexe, et pénètre de nouveau rapidement et en profondeur, en ratant un peu l’entrée de temps en temps (mais il s’en fout, ça ne peut quand même pas provoquer de micro-coupures à l’entrée du vagin de Laura qui la feront souffrir à coups sûr les jours suivants !).

La fin du cauchemar sexuel

Laura, qui souffre toujours, a une idée pour mettre fin à ce rapport qui se transforme de plus en plus en une séance de torture : lui faire une fellation (il s’en sort bien le Jérémie, beaucoup auraient quitté la pièce en courant… et seraient revenues lui planter un couteau dans le ventre !). Jérémie, apprenant la nouvelle avec grand plaisir, se dit que cette fille est trop chaude au lit (en même temps c’est normal, il a assuré sur toute la ligne !). Jérémie retire le préservatif et Laura commence donc à prendre en bouche le sexe de Jérémie, qui est aux anges. Il appuie même sur la tête de Laura pour montrer que c’est bien lui qui domine. Laura, exaspérée par cette main qui lui appuie sur la tête et à moitié en train de s’étouffer avec ce sexe qu’on lui enfonce au fond de la gorge, se laisse faire, mais prie pour que le cauchemar prenne fin le plus rapidement possible. Son souhait est exaucé : Jérémie ne tarde pas à éjaculer, malgré sa volonté de tenir plus longtemps (il n’a jamais su comment faire). Evidemment il éjacule sans prévenir. Laura retire immédiatement sa tête et se retient de lui vomir dessus. Elle se lève et se précipite dans la salle de bain. Pendant ce temps-là, Jérémie s’allonge sur le lit avec un grand sourire. Il est très heureux : il a TROP assuré ! C’est sûr, elle a adoré, en plus elle fait plein de trucs bien au lit. C’est la première d’une longue série de parties de jambes en l’air super chaudes !

Laura sort de la salle de bain, fuit le regard de Jérémie et va vite se rhabiller.

-          Jérémie (en forme) : Alors c’était bien ?

-          Laura (n’en pouvant plus) : Oui, oui, c’était bien.

-          Jérémie (qui voit Laura prête à s’en aller) : Moi J’ai adoré ! Tu pars déjà ?

-          Laura : Oui, j’ai… heu… une copine à retrouver.

-          Jérémie (déçu à l’idée de ne pas la faire grimper au rideau une deuxième fois) : Ah d’accord. Bon je t’appelle demain de toute façon !

-          Laura (qui pense déjà à effacer son numéro) : Oui, on fait comme ça. Bye, à plus !

Laura sort de l’appart et ne pense plus qu’à une chose : avaler une tonne d’aspirine et oublier cette soirée cauchemar.

Conclusion

Nous sommes d’accord, Jérémie est la caricature de l’homme qui s’y prend mal au lit. Pourtant, même si les traits sont un peu grossis (quoique), un homme a de quoi se reconnaître dans certaines attitudes de notre ami Jérémie. Il ne connaît pas forcément parfaitement les attentes des femmes. Il pense que son sexe peut tout faire. Il aimerait tenir plus longtemps mais ne sait pas comment : se masturber quelques heures avant, ou penser à sa voisine de 80 ans n’est pas une solution. Il pense savoir masturber une femme et réussir les plus beaux cunnilingus, ou en tout cas il aimerait savoir y faire. Il n’a qu’une connaissance limitée de l’anatomie féminine et de ses zones érogènes, connaissance tout aussi limitée quant à l’orgasme féminin.

Mais Jérémie n’est pas à blâmer, il veut prendre du plaisir au lit et satisfaire ses copines, mais ne sait tout simplement pas comment faire ! Et finalement, personne ne lui a appris – à part quelques conseils de son grand frère, qui n’en savait pas beaucoup plus que lui. Ses seules sources d’inspiration ont été les films pornos, certaines scènes au cinéma ou des conseils dans des magazines lus dans la salle d’attente du dentiste, pour enfin apprendre à donner cinquante orgasmes de suite à sa partenaire (on y croit tous !).

Le sexe, c’est comme tout, ça s’apprend ! Savoir très bien faire l’amour, ce n’est pas inné et vous trouverez sur Artdusexe toutes les informations indispensables pour apprendre ou perfectionner vos connaissances en matière de sexualité… et ainsi donner VRAIMENT plus de plaisir à votre partenaire !

Pour commencer, voici quelques articles qui reprennent les bases. Bonne lecture !

L’anatomie de la femme

Les zones érogènes de la femme

Vaginale ou clitoridienne?

Comment être sûr qu’elle a un orgasme

Comment s’y prendre avec les seins

Le petit guide du cunnilingus

Comment caresser le sexe d’une femme

Comment retarder l’éjaculation

Comment réaliser une sodomie

Les déclencheurs spécifiques du désir

Comment une femme peut-elle être mieux satisfaite?

Le piège du « j’ai envie de toi »

Les films pornos : une vision biaisée de la sexualité

Comment dégrafer un soutien gorge

Réaliser un massage sensuel 

Autres articles à lire :

Auteur : Alex

Créateur du site artdusexe.com, je suis un passionné de sexe. Ayant eu des premières expériences dès mon plus jeune âge, j'ai toujours été dans la quête d'une sexualité "parfaite". J'ai beaucoup lu, vu, discuté et pratiqué sur le sujet pour n'en retenir que le meilleur. J'écris ici pour vous partager ma vision de la sexualité. J'espère que cela pourra vous apporter un maximum de plaisir, à vous et à votre partenaire !

  • Natvel

    Cet article est loin d’être une caricature !
    On en rencontre tout le temps des mecs comme ça

  • Malavita

    J’aime jérémie lol

  • Matson

    Enorme ce concept d’autocritique !

  • http://twitter.com/palaume Pa Laume

    Tout a fait d’accord sur le portrait. Elevés au porno, on n’apprend pas les bonnes bases.

    Je ne suis pas sur d’en avoir totalement effacé toutes les caracteristiques. mais ce qui m’a sauvé, c’est une jeune fille qui m’a « enseigné » l’art de lui faire plaisir.

    Dans cette histoire, Jérémie est plus que maladroit, mais Laura ne fait pas grand chose pour le changer.

    Alors les gars, on se calme avec les filles

    Et les filles, on prend son courage à deux mains. si le gars en vaut la chandelle, ca vaut surement le coup de passer quelques séances à lui expliquer comment faire.

  • Pakpaktuktuk

    A quand une version féminine de Jeremie pour entrainer les maladroites du samedi soir ?!

    • Artdusexe

      C’est pour bientôt, ne vous inquiétez pas :)

  • Julia

    Jérémie est plus vrai que nature! Les filles, faisons ça lire à tous nos amis et copains, et peut-être qu’un jour, enfin, ils seront doués

  • Pingback: Les catégories | Art du Sexe

  • Anonyme

    ET TELLEMENT VRAI! Mais en effet, les femmes, nous aussi, pouvons nous y prendre mal. Surtout aux premières années de notre sexualité!
    Le sexe est un art! le plaisir ne peut provenir que de l’échange et de la communication voire de l’alchimie hormo, pheromonal!

  • Pingback: Le sexe est un art !

  • Pingback: Technique pour comment dégrafer un soutien gorge ? | Art du Sexe