24 août 2012 posté par Alex

La masturbation (partie 2): au féminin

La masturbation concernerait 85 % des femmes et serait pour la plupart le meilleur moyen d’atteindre l’orgasme. Cela permet également aux femmes de mieux se connaître pour ensuite mieux faire l’amour. Malgré tout, la masturbation reste encore pour beaucoup de femmes une pratique honteuse, car source d’un plaisir solitaire, qui peut apparaître comme égoïste à des femmes habituées généreusement à se donner ou à donner du plaisir. Pourtant, la masturbation leur donne un plaisir vif, intense, rapide et presque à coup sûr. Alors, en tant qu’homme, n’hésitez pas à encourager votre partenaire à se caresser, et surtout apprenez vous aussi à la masturber, vous serez étonné de l’effet produit…

Comment les femmes se masturbent-elles ?

Il y a encore beaucoup de femmes qui connaissent mal leur corps. Et leurs difficultés  à jouir proviennent souvent de cette méconnaissance. La masturbation est donc un passage important et presque indispensable dans une sexualité de femme épanouie. Mais les femmes ont souvent du mal à mettre des mots sur leur pratique masturbatoire et à parler de la façon dont elles se donnent du plaisir.
Au vu de ces difficultés qu’ont les femmes à parler de leur excitation et de la manière dont elles parviennent à l’orgasme, Shere Hite, une célèbre sexologue, a donc écrit un rapport où elle établit une classification des différentes méthodes de masturbation féminine. Cette étude permet, selon elle, de pouvoir mettre une étiquette sur certains comportements psychologiques. Elle est ainsi arrivée à distinguer six types de masturbation féminine :
·La grande majorité des femmes, à savoir 73 % d’entre elles, se masturbent, allongées sur le dos, par une excitation manuelle de la zone vulvaire et clitoridienne. Cette catégorie inclut l’excitation directe du clitoris, qui peut être accompagnée ou non d’une pénétration.
·5,5 % des femmes procèdent à une excitation de la zone clitoridienne et vulvaire, allongées sur le ventre.
·4 % des femmes, parfois réticentes à un contact direct avec les doigts, stimulent leur zone clitoridienne et vulvaire avec un objet doux (édredon, oreiller…). Ce qui peut également inclure une pénétration.
·3 % des femmes parviennent à l’orgasme par un serrement répété des cuisses, qui peut aussi être accompagné d’une pénétration.
·2 % des femmes utilisent un massage d’eau (par exemple avec la pomme de douche) pour stimuler leur zone clitoridienne et vulvaire, ce qui peut encore être accompagné ou non d’une pénétration.
·Enfin, seules 1,5 % des femmes ne se masturbent que par pénétration vaginale (dans le but d’avoir un orgasme « vaginal »).

On peut notamment constater grâce à cette étude, quelles que soient les méthodes employées, l’importance de la stimulation du clitoris dans la jouissance féminine. D’où la nécessité pour les hommes d’apprendre aussi à caresser leur partenaire : dans un rapport réussi, il est rare en effet que la seule pénétration soit satisfaisante !

Regardez et inspirez-vous !

Il apparaît souvent difficile aux hommes de bien masturber leur partenaire. En effet, tant les femmes ont elles-mêmes diverses manières de procéder, il n’est pas évident pour l’homme, qui ne ressent pas ces sensations, de savoir comment s’y prendre…

Il n’y a en réalité pas vraiment de règles. C’est pourquoi, la meilleure manière de procéder, c’est avant tout de pouvoir regarder votre partenaire se caresser. Si elle refuse de se laisser voir dans une pratique si intime, vous pouvez aussi lui demander de guider votre main. Posez par exemple votre main sur la sienne quand elle se masturbe pour sentir le rythme et le mouvement qu’elle utilise. Vous y apprendrez bien plus qu’en partant en explorateur !

Beaucoup d’hommes aiment caresser leur partenaire, mais malheureusement ne savent pas toujours s’y prendre. Au dire de beaucoup de femmes, c’est même souvent douloureux ! Les hommes caressent parfois le sexe de leur copine comme si c’était le leur, en faisant des mouvements de va-et-vient, et c’est rarement une réussite.

La première chose à éviter, c’est de s’amuser directement avec le clitoris. La plupart du temps, quand c’est trop direct, il faut savoir que ça fait mal ! Il vaut mieux essayer d’y aller progressivement. Et si vous vous sentez trop inexpérimenté ou trop maladroit, stimulez plutôt la zone vulvaire et autour du clitoris que directement dessus. A priori, ce sera déjà très excitant et vous éviterez de faire mal à votre partenaire.

Quelques techniques fondamentales pour bien caresser le sexe d’une femme

Un premier conseil de base avant d’essayer de masturber votre copine, c’est d’avoir les mains bien propres. Si une fille voit que vous essayez de la caresser en sortant directement du métro, elle risque d’avoir du mal à se détendre, même si vous êtes très doué ! Ensuite, prévoyez de vous être bien coupé les ongles au préalable. Avec des ongles un peu longs, vous risqueriez de lui faire mal : ça restera un mauvais souvenir pour elle, et elle aura encore plus de mal à se détendre les prochaines fois !

Pour commencer à la masturber, mieux vaut utiliser du lubrifiant ou de la salive. Il faut en effet que vos doigts glissent bien, sans frottement et sans accrochages, pour qu’elle puisse bien prendre du plaisir. Vous pouvez lécher ou sucer vos doigts devant elle, ou même lui faire faire, ce sera d’autant plus excitant… Mais si la fille est bien excitée et qu’elle mouille déjà, laissez tomber le lubrifiant, vous n’en aurez vraiment pas besoin !

De même, pendant que vous caressez sa zone clitoridienne, vous pouvez aussi – ça peut même être très bien ! – lui mettre un doigt dans le vagin. Mais attention, ne forcez rien. Attendez qu’elle soit déjà bien excitée et qu’elle mouille le plus possible. Votre doigt doit pouvoir glisser en elle tout en douceur.

Dans un premier temps, mieux vaut caresser le sexe de la fille globalement (certaines filles aiment qu’on leur caresse directement le clitoris, mais c’est assez rare). Posez la main sur son sexe, au niveau de la toison pubienne, en la recouvrant bien tout entière. Vos doigts devraient arriver à hauteur du vagin et vous serez alors libre de caresser tranquillement la zone vulvaire et clitoridienne en faisant de petits mouvements circulaires. Essayez d’avoir les doigts bien souples pour que ce soit encore plus agréable…

Observez bien les réactions de votre partenaire : si vous voyez qu’elle prend du plaisir, vous pouvez y aller un peu plus vite et un peu plus fort et vous rapprocher progressivement du clitoris. N’hésitez pas à communiquer pour savoir ce qu’elle préfère.

Une fois le bon rythme trouvé, continuez sans rien changer jusqu’à l’orgasme. Votre partenaire pourra également initier quelques mouvements du bassin pour vous aider, et pour s’aider elle-même à jouir. N’oubliez pas de continuer encore quelques secondes au moment de l’orgasme.

Si jamais elle vous fait comprendre qu’elle préfère que vous arrêtiez, c’est que vous vous y êtes mal pris ou que vous y êtes allé un peu trop fort. Une femme peut alors atteindre un degré d’insensibilité ou au contraire de douleur qui l’empêche de jouir. Il se peut aussi qu’elle n’arrive pas à jouir parce qu’elle n’est tout simplement pas assez excitée. Dans ce cas-là, attendez un peu, passez à d’autres caresses, mais n’hésitez pas à recommencer plus tard !

Autres articles à lire :

Auteur : Alex

Créateur du site artdusexe.com, je suis un passionné de sexe. Ayant eu des premières expériences dès mon plus jeune âge, j'ai toujours été dans la quête d'une sexualité "parfaite". J'ai beaucoup lu, vu, discuté et pratiqué sur le sujet pour n'en retenir que le meilleur. J'écris ici pour vous partager ma vision de la sexualité. J'espère que cela pourra vous apporter un maximum de plaisir, à vous et à votre partenaire !

  • http://SiteWeb michelle

    C’est vrai que les mecs ont beaucoup à apprendre, tant au niveau du rythme que de l’endroit. Mais l’inconvénient avec eux, c’est qu’ils pensent toujours tout savoir faire et nous pour satisfaire leur égaux, on est forcé de simuler. Ne soyez pas suffisant, toutes les femmes ne sont pas les mêmes, regardez, apprenez et agissez ! Ne sortez pas  » j’ai été un dieu avec elle, donc c’est dans la poche avec toi « , c’est d’un ridicule !

    • Lion

      idem pour vous mesdames vous croyez qu’il suffit de masturber un homme et voilà c’est dans la poche le mec jouir il à aimer;et bien c’est faut il y à de multiple façon de le faire et de le faire durer aussi longtemps que possible et cela ne dépend que celle qui masturbe vu que c’est elle qui là chose en mains et non l’inverse
      sans oublier la vitesse de la masturbation;ne pas trop serrer le sexe de l’homme ;sans non plus ne pas assez serrer tout ça vous ne le faites pas correctement non plus mesdames;
      vous croyez que les hommes ne simule pas peu être et bien vous vous trompé; moi en tant qu’homme il met arrivé de simuler le plaisir avec des femmes et oui grande nouvelle pour vous mesdames ;vous en avez encore beaucoup à apprendre sur les hommes,
      et de plus vous devriez savoir depuis le temps que les hommes n’aime pas non plus ;que les femmes attendent que monsieur leur tombes tout cuit dans les bras;
      vous croyez qu’il y a que la femme qui aime être désirer et bien non vous trompé grandement mesdames.

  • http://SiteWeb charlie

    La main d’un homme ne remplacera jamais celle d’une femme. C’est tellement de se caresser, dans son bain ou dans son lit, même dans un lieu public quand il le permet… La masturbation est le chemin de l’orgasme !

  • http://SiteWeb alfa

    Moi ce que j’aime c’est voir une fille se caresser devant moi, la regarder jouir et pourquoi me masturber en même temps, c’est toujours mieux qu’un porno !

  • http://SiteWeb charlie

    * tellement bon ( cf mon com précédent, mot oublié ) ;)

  • http://SiteWeb charles

    super excitant de voir une meuf se caresser comme ça!!
    la fille fait mal sur la photo en plus…

  • http://SiteWeb cécile

    C’est encore meilleur dans un lieu public (cinéma par exemple…)

  • Pingback: La position de la balançoire | Art du Sexe

  • Pingback: À la recherche forcée de l’orgasme féminin | Art du Sexe