11 avril 2011 posté par Alex

Point G, la vérité sur ce phénomène pour enfin savoir

commenttrouverlepointG 150x150 Point G, la vérité sur ce phénomène pour enfin savoirLa question du point G, ce point, presque élevé à la hauteur d’un mythe, situé à l’intérieur du vagin et qui permettrait aux femmes d’atteindre très rapidement l’orgasme quand on le stimule, anime bien des conversations de salons pour comment bien faire l’amour. En réalité, il semble pourtant bien méconnu et soulève un certain nombre de questions. Existe-t-il véritablement ? Existe-t-il chez toutes les femmes ? Si oui, où le trouve-t-on ? Visiblement, il n’a pas fini de faire parler de lui…

Le point G, mythe ou réalité ?

Il y a quelques années encore, tout le monde n’était pas d’accord sur l’existence même du point G. Pourtant il a été prouvé récemment que ce point G existe bel et bien.

Le point G, qui tient son nom de l’obstétricien Gräfenberg, est ce point ou cette zone, pouvant varier de la taille d’un petit pois à celle d’une pièce de monnaie, situé à quelques centimètres de l’entrée du vagin (en moyenne entre 2 et 6 cm) sur la partie antérieure, c’est-à-dire ventrale, du vagin. Cette zone serait légèrement plus rugueuse et pourrait s’enfler un peu si on la stimule. Stimuler le point G en le massant, en le tapotant ou en le caressant avec le doigt en crochet (imaginez-vous faire le signe « viens ici ! » à quelqu’un) serait un moyen infaillible d’amener la femme à l’orgasme.

Pourtant, certaines femmes ne sont pas du tout d’accord avec cela. Certaines en viennent même à penser que le point G est une véritable fiction. Plutôt que de se concentrer sur le point G, il est préférable de se concentrer sur le ou les point(s) qui permettront à une femme de prendre beaucoup de plaisir.

Le point sensible, un point baladeur

Le point sensible ne se situe pas au même endroit chez toutes les femmes. Pour certaines, il se situe bien à quelques centimètres de l’entrée du vagin, mais sur la face postérieure (ce qui explique aussi que toutes les femmes ne prennent autant de plaisir dans les mêmes positions). Pour d’autres, il sera situé beaucoup plus en profondeur. Et il est même possible que le point sensible se déplace légèrement d’une fois sur l’autre chez une même femme… Alors difficile de s’y retrouver !

Finalement, si vous cherchez à repérer le point sensible de votre copine, le plus simple c’est d’explorer d’abord la zone antérieure de son vagin (c’est le cas le plus répandu), puis la zone postérieure et de surtout bien scruter ses réactions. Elle seule pourra réellement vous aider. Toutes les femmes sont différentes, mais a priori elles ont toutes une zone plus sensible que vous pourrez essayer de stimuler en priorité.

Mais ne vous focalisez pas trop non plus sur ce fameux point. Nous préférons d’ailleurs parler de zone plus sensible ou plus réceptive. Il s’agit de découvrir de quelle manière une femme prend le plus de plaisir, pas de partir pour une chasse au trésor ! De la même manière qu’il ne faut pas trop se focaliser sur l’orgasme pour en avoir un, il ne faut pas trop se focaliser sur le point sensible pour le trouver. Mais prenez le temps de caresser votre copine, c’est important, et vous pourrez aussi par la suite chercher à stimuler la zone qui sera la plus sensible chez elle avec votre pénis (peut-être entouré d’un cockring) pendant la pénétration. Elle ne pourra pas vous le reprocher…

Autres articles à lire :

Auteur : Alex

Créateur du site artdusexe.com, je suis un passionné de sexe. Ayant eu des premières expériences dès mon plus jeune âge, j'ai toujours été dans la quête d'une sexualité "parfaite". J'ai beaucoup lu, vu, discuté et pratiqué sur le sujet pour n'en retenir que le meilleur. J'écris ici pour vous partager ma vision de la sexualité. J'espère que cela pourra vous apporter un maximum de plaisir, à vous et à votre partenaire !