27 mai 2011 posté par Alex

Anulingus : comment le faire parfaitement

L’anulingus, appelé parfois anilingus ou même anilinctus, est une pratique qui consiste à stimuler la zone anale, c’est-à-dire l’anus et le périnée, avec la langue. De manière plus poétique, vous en entendrez aussi parler sous le nom de « feuille de rose » qui fait référence à la forme de l’anus qui s’ouvre comme un bouton de fleur, ou encore de « pétale de rose » qui s’applique davantage à ce qu’on appelle l’anulingus perforant, c’est-à-dire accompagné d’une pénétration avec la langue. Même si elle reste encore taboue pour un certain nombre de couples, c’est une pratique sexuelle à part entière, capable de donner énormément de plaisir et même de mener jusqu’à l’orgasme. Ça vaut toujours la peine d’essayer…

L’importance de l’hygiène pour l’anulingus

Autant parmi les hommes que parmi les femmes, beaucoup sont encore gênés de recevoir un anulingus et les femmes qui acceptent d’en faire à leur partenaire sont sans doute encore plus rares – et même si elles sont très amoureuses ! Une chose est sûre, c’est que pour ce genre de pratiques, il faut être dans une confiance totale avec son ou sa partenaire. La zone anale reste toujours un peu taboue et certains trouveront qu’un anulingus est encore plus intime qu’une sodomie. On risque moins d’avoir mal, mais notre intimité est encore plus entièrement et complètement offerte. D’où l’importance d’une hygiène parfaite. L’idéal c’est quand même d’avoir pris une douche ou un bain avec son ou sa partenaire avant de se lancer. Certains adeptes vont jusqu’à pratiquer un lavement, mais ce n’est pas absolument nécessaire. Pensez seulement à bien vous astiquer, au risque de rebuter votre partenaire pour un bon moment ! Mais ne devenez pas parano pour autant, une fois propre l’anus sent bon et il peut être aussi agréable de faire un anulingus que d’en recevoir un.

Anulingus : attention aux MST

L’anulingus est une pratique sexuelle comme une autre, elle peut donc transmettre des MST. Une bonne hygiène éliminera déjà la plupart des bactéries. Mais la protection la plus efficace, c’est la digue dentaire. C’est un genre de préservatif plus large, qui est aussi recommandé pour le cunnilingus, mais qui n’est certes pas très sexy. On en trouve en pharmacie, dans les sex-shops  ou sur internet.

Anulingus : une bonne préparation à la sodomie, mais aussi un plaisir en soi

L’anus et le périnée sont des zones très innervées ou donc extrêmement érogènes, mais ils mettent un peu plus de temps que les organes génitaux à réagir. Donc l’anulingus peut être un bon moyen de découvrir en douceur le plaisir anal et éventuellement de se préparer pour une sodomie. L’excitation peut monter progressivement et la salive permet de lubrifier l’anus et de faciliter la pénétration. Mais l’anulingus est aussi un réel plaisir en soi et il n’est pas obligatoirement suivi d’une sodomie. Il s’agit de ne rien brusquer et d’y aller délicatement, tout en douceur, sinon la personne risque tout simplement de serrer les fesses !

Anulingus : notre technique pour le réussir, exciter et donner du plaisir !

Commencez par caresser, embrasser ou mordiller les fesses, de manière sensuelle et enveloppante. Embrassez ensuite de plus en plus près de l’anus, puis directement dessus, tout en continuant à caresser le reste du corps avec les mains de façon à éveiller un plaisir global et à éviter les crispations. Commencez à lécher autour de l’anus, en faisant des petits cercles concentriques jusqu’à laisser votre langue au contact de l’anus. Faites ça autant de temps que vous sentez que votre partenaire prend du plaisir. Et ensuite, seulement si vous le sentez vous pouvez introduire votre langue dans l’anus, mais ce n’est pas du tout obligatoire. Certains et certaines préfèreront même que ça ne se fasse pas, ou pas forcément la première fois en tout cas. Ne cherchez pas à tout prix à provoquer un orgasme, mais sachez que ça peut arriver !

Autres articles à lire :

Auteur : Alex

Créateur du site artdusexe.com, je suis un passionné de sexe. Ayant eu des premières expériences dès mon plus jeune âge, j'ai toujours été dans la quête d'une sexualité "parfaite". J'ai beaucoup lu, vu, discuté et pratiqué sur le sujet pour n'en retenir que le meilleur. J'écris ici pour vous partager ma vision de la sexualité. J'espère que cela pourra vous apporter un maximum de plaisir, à vous et à votre partenaire !