5 janvier 2011 posté par Alex

Bon cunnilingus : les 10 erreurs et les 10 astuces à savoir !

les petites astuces cunnilingus partie 1 150x150 Bon cunnilingus : les 10 erreurs et les 10 astuces à savoir !Les sensations éprouvées par les hommes qui pratiquent un bon cunnilingus sont variées mais restent surtout psychologiques. Entre un sentiment de complicité, le plaisir de se consacrer à la satisfaction de sa partenaire, ou la réalisation d’un fantasme de l’enfance en allant « voir sous les jupes des filles », en passant parfois par un léger fantasme de soumission, les motivations masculines sont multiples. Mais pour les femmes, on est au-delà de tout cela. C’est grâce à un bon cunnilingus que certaines découvrent l’orgasme pour la première fois ! Et pour beaucoup le cunnilingus reste la pratique sexuelle la plus appréciée et les hommes qui maîtrisent cette pratique, les meilleurs amants

Pourquoi les femmes adorent un bon cunnilingus ?

Un bon cunnilingus est peut-être la forme sexuelle la plus agréable qu’un partenaire puisse engager pour satisfaire une femme. Même si de nos jours, les fabricants de sextoys regorgent d’imagination, rien ne peut être comparé à la sensation d’une langue chaude et humide glissant de part et d’autre de la vulve et du clitoris d’une femme
Mise à part la masturbation (qui est quand même aussi très efficace !), le cunnilingus est la pratique sexuelle qui permet le plus sûrement aux femmes d’atteindre l’orgasme. Et il est d’autant plus apprécié des femmes dites « clitoridiennes » qui ont beaucoup de mal à jouir par pénétration.
Ce que les femmes aiment, c’est cette stimulation douce et constante d’une bouche chaude et humide, notamment parce qu’elles prennent souvent plus facilement du plaisir par le clitoris. Mais c’est aussi l’acte lui même qui les touchent. Les femmes aiment qu’on s’occupe d’elles et qu’on les gâte ! Elles se sentent comblées par cette pratique sexuelle qui leur est directement destinée et exclusivement consacrée. Même si elles adorent faire plaisir à leur homme, de temps en temps elles apprécient aussi qu’il leur rende la pareille !
Malheureusement, les hommes qui savent vraiment s’y prendre avec leur langue restent trop rares. Alors en tant que femme, il ne faut surtout pas hésiter à guider votre partenaire. Donnez-lui des instructions précises et beaucoup de détails, c’est comme ça que vous serez vraiment comblée ! Vous pouvez aussi le guider en prenant sa tête dans vos mains ou en l’enserrant avec vos jambes et soyez généreuses en gémissements quand ça devient vraiment bien ! Et sinon, faites lire ce qui suit à votre amant…

Bon cunnilingus : les 10 erreurs à ne pas faire et notre technique en 10 points

- Les 10 erreurs à éviter pour un bon cunnilingus :

· Se perdre pendant deux heures à la recherche du clitoris. Si vous craignez de ne pas maîtriser de ce côté là, reportez-vous à notre article sur l’anatomie féminine !
· Imiter ce qu’on voit dans les films pornos et se jeter directement sur le clitoris en donnant des coups de langues secs et rapides : votre partenaire risque fort d’avoir mal et de ne pas vous laisser réitérer l’expérience !
· Être trop direct et la rendre chatouilleuse avec votre langue ou vos bisous : elle ne se laissera plus touchée et se mettra à rire nerveusement, ce qui vous bloquera un peu dans vos élans !
· Lui faire des remarques désagréables sur l’odeur de son sexe ou la façon dont elle est épilée : ce sont des questions très sensibles, vous risqueriez bien de ne pas la revoir de sitôt !
· Croire que toutes les filles fonctionnent de la même façon : ce n’est pas pour rien qu’on dit que les femmes sont compliquées, chacune a ses goûts et ses préférences ! Alors adaptez-vous !
· Lui montrer votre appréhension ou votre dégoût : ça enlèvera tout plaisir à votre partenaire ! Ne lui faites pas sentir que vous lui faites une faveur, mais montrez lui plutôt que c’est un cadeau pour tous les deux.
· Penser que votre langue emmènera votre partenaire jusqu’à l’orgasme en 1 minute 30 : le clitoris a souvent besoin de plus de temps que le pénis pour atteindre l’orgasme. Comptez en moyenne entre 10 et 30 minutes de stimulation pour faire jouir votre partenaire, surtout si c’est une entrée en matière.
· Embrasser langoureusement votre partenaire sur la bouche  juste après un bon cunnilingus : la plupart des filles ont horreur de ça ! Essayez au moins de vous essuyer la bouche et le menton et de patienter un tout petit peu,  ça évitera à votre partenaire d’avaler ses propres sécrétions vaginales…
· Penser que la barbe de deux jours ça fait sexy et que ça vous donne l’allure d’un super lover : c’est peut-être sexy, mais pas pour faire un bon cunnilingus ! La barbe de deux jours bien piquante risquera fort d’irriter les parties génitales de votre partenaire.
· Et idem pour les ongles de guitariste ! Pensez à les coupez bien courts avant de lui mettre un doigt dans le vagin ou dans l’anus, pour éviter de lui faire mal !

- La technique du bon cunnilingus en 10 points

· Montrez à votre partenaire que vous en avez envie au moins autant qu’elle et que vous prenez aussi du plaisir.
· Commencez à caresser, embrasser, lécher le ventre et l’intérieur des cuisses de votre partenaire. Allez-y progressivement pour ne pas l’effrayer ou la rendre chatouilleuse.
· Embrassez son sexe comme vous embrasseriez sa bouche : d’abord doucement et de façon globale en le prenant bien entre vos lèvres, puis de manière plus appuyée, voire un peu sauvage. Embrassez, léchez et mordillez (avec précaution) chaque lèvre de son sexe.
· Embrassez à la hauteur du clitoris.
· Faites de grands cercles autour du clitoris, d’abord d’assez loin, puis en se rapprochant doucement, d’abord pas trop vite et pas trop fort, puis en accélérant un peu le rythme. Vous pouvez alterner les rythmes et les sens de variations.
· Soyez bien attentif aux réactions de votre partenaire et quand quelque chose lui plait, insistez dans cette voie : inutile de changer trop souvent de rythme.
· Lorsqu’elle mouille et qu’elle est déjà bien excitée, vous pouvez lui enfoncer doucement un doigt dans le vagin de façon à décupler le plaisir.
· Si elle est réceptive de ce côté là, vous pouvez aussi lui masser doucement le périnée et lui titiller l’anus.
· Quand le bon rythme est trouvé et que vous sentez que c’est vraiment bien, ne changez plus rien et attendez jusqu’à l’orgasme ! Les femmes jouissent quand elles sont stimulées un certain temps au même endroit et de la même manière.
· Ne vous arrêtez pas tout de suite après l’orgasme. Attendez encore quelques secondes et diminuez progressivement. Cela permettra à votre partenaire de vivre son orgasme pleinement et jusqu’au bout !
Et pour d’autres conseils, notre article « Les petites astuces du cunnilingus (partie 2) » reste à paraître ! Mias avec tout cela, vous êtes déjà capable de réaliser un bon cunnilingus à votre partenaire !

Autres articles à lire :

Auteur : Alex

Créateur du site artdusexe.com, je suis un passionné de sexe. Ayant eu des premières expériences dès mon plus jeune âge, j'ai toujours été dans la quête d'une sexualité "parfaite". J'ai beaucoup lu, vu, discuté et pratiqué sur le sujet pour n'en retenir que le meilleur. J'écris ici pour vous partager ma vision de la sexualité. J'espère que cela pourra vous apporter un maximum de plaisir, à vous et à votre partenaire !

  • Pingback: Le petit guide du cunnilingus | Art du Sexe

  • http://SiteWeb charlie

    y a un gros rmc qui m’empeche de lire le début mais je suis pour ma part plainement content de cet article et je suis un peu content d’apprendre qu’instinctivement je ne fait pas trop n’importe quoi !!! vive le plaisir féminin c’est tellement bon a entendre :)

  • Sigmund

    Nice ! =D
    Petite faute à corriger à l’avant dernier paragraphe : « stimuler ».
    La bonne orthographe est : « Les femmes jouissent quand elles sont stimulées un certain temps [...]  »
    Merci pour cette article!

  • Pingback: Comment faire un cunnilingus parfait ? | Art du Sexe

  • Pingback: À la recherche forcée de l’orgasme féminin par pénétration | Art du Sexe

  • Pingback: Les petites astuces du cunnilingus (partie 2)  | Art du Sexe

  • anonyme

    Sigmund : Desolé, mais lorsque l’on corrige quelqu’un, on s’assure de ne pas faire de fautes soi-même… En effet, « article » est un nom masculin… Le pronom démonstratif n’est donc pas « cette », mais « cet »…

    Quant à cet article, il est très instructif…
    Merci.

  • anonyme

    A rajouter dans les truc à éviter : essayer de faire un espèce de suçon ou mordiller trop fort …!