29 décembre 2010 posté par Alex

Cockring : comment bien le choisir et l’utiliser !

Lanneau de pénis 150x150 Cockring : comment  bien le choisir et lutiliser !Littéralement, « anneau de queue » – certes, ça manque un peu de poésie ! -, le cockring ou anneau pénien est peut-être le jouet sexuel masculin le plus populaire aujourd’hui ! Plus qu’un jouet, il est même considéré par certains comme un véritable bijou, dont la stimulation visuelle n’est pas le moindre attrait. Le cockring a aussi un intérêt pratique et rend réellement service à certains en prolongeant l’érection  pour bien faire l’amour et en augmentant le plaisir au moment de l’éjaculation… Et, les fabricants étant très ingénieux, ces demoiselles ne sont pas oubliées : il existe de nos jours des cockrings de toute sorte, plus ou moins chers et plus ou moins sophistiqués, dont certains dotés d’oreilles de lapin vibrantes permettant aussi de stimuler de clitoris de la partenaire durant le rapport…

Cockring : description et utilisation

Fantasme masculin par excellence, le cockring permet aux hommes d’augmenter sensiblement la taille de leur sexe (les veines saillent et le gland est plus gonflé) et d’augmenter leur puissance en prolongeant l’érection ! En effet, la mise en place d’un cockring restreint la circulation du sang dans le pénis et crée un agréable sentiment d’étanchéité et de pression qui prolonge et augmente le plaisir. Les cockrings peuvent ainsi être utilisés dans différentes situations : aussi bien pour des hommes soucieux d’esthétisme qui s’en font de véritables bijoux pour orner leur virilité, que pour des hommes qui ont du mal à maintenir une érection ou qui éjaculent trop tôt, ou encore pour ceux dont le port du préservatif fait littéralement débander !

Les cockrings peuvent être portés pendant les préliminaires, la masturbation et la pénétration, à condition que tout ceci ne dure pas trop longtemps. Si vous n’avez pas l’habitude, vous pouvez commencer par porter un anneau quelques minutes et augmenter le temps au fur et à mesure, afin de déterminer ce qui vous convient le mieux. Mais surtout, retirez l’anneau dès que vous ressentez des sensations désagréables. Même si vous y prenez réellement goût, il est déconseillé de porter un cockring pendant des périodes trop longues. Certains hommes se plaignent d’irritation ou d’usures quand ils portent un anneau pénien trop longtemps. Même si l’anneau doit serrer un peu, il ne doit pas serrer trop non plus ! C’est une question de dosage. Et pour éviter les désagréments, vous pouvez aussi mettre un peu de lubrifiant à la base des bourses et du pénis et raser les poils qui pourraient se prendre dedans…

Il existe des cockrings de toutes sortes, en matières rigides ou en matières souples, réglables ou non et qui peuvent se placer de différentes manières. L’anneau se place habituellement avant l’érection et encercle le pénis à sa base, avec ou sans les testicules, selon les préférences. On trouve aussi des anneaux doubles qui permettent l’un d’enserrer le pénis tandis que l’autre enserre les testicules. Dans de rares cas, on peut aussi placer l’anneau au milieu du pénis.

Bien que ces jouets sexuels soient généralement portés à la base du pénis, derrière le scrotum, certains préfèrent les porter autour de leur pénis seul. De même, certains trouveront peut-être plus facile de placer le cockring quand leur sexe est déjà un peu redressé, alors qu’il se place normalement au repos, lorsque le sexe est encore flasque. Vous aurez donc besoin d’expérimenter un peu vous-même pour voir ce que vous préférez et ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Et les femmes vis-à-vis du cockring ?

Outre le fait qu’elles pourront agréablement profiter d’un sexe plus gros, certaines sauront être sensibles à la stimulation visuelle – d’autant qu’il existe des anneaux vraiment très chics ! Elles jouiront aussi d’une érection plus longue et sachez que le contact avec le cockring peut aussi très largement pimenter le plaisir ! En effet, le cockring n’est pas qu’un jouet masculin égoïste, il peut être employé pour procurer des sensations supplémentaires aux deux partenaires ! Les anneaux vibrants, avec billes ou picots peuvent être complices de jeux intéressants et discrets entre les deux amants… Alors, les filles, n’hésitez plus à offrir un cockring à votre partenaire, ça pourra être un cadeau sympa pour tous les deux !

Cockring choisir ?

Autrefois rudimentaires, en caoutchouc ou en métal, les fabricants nous offrent aujourd’hui un très large choix en matière de cockrings, comme en matière de préservatifs. Des plus simples aux plus perfectionnés, des plus basiques aux plus chics, en passant par les anneaux vibrants et tous ceux qui pensent à ces demoiselles, on en trouve vraiment à tous les prix ! À partir de 2 ou 3 euros pour les modèles jetables les plus basiques et jusqu’à  60 ou 70 euros pour des modèles vibrants, rechargeables et perfectionnés. Les plus motivés pourront même mettre plus de 100 euros pour des anneaux bijoux en bronze poli par exemple !

Les cockrings peuvent être en matières souples ou rigides, réglables ou non, vibrants ou non, avec des oreilles de lapin ou des têtes de dauphin pour une stimulation clitoridienne et un plaisir décuplé, jetables ou rechargeables, en métal, en latex, en silicone, en cuir réglables avec pressions, pourvus de picots, de billes ou de cils. On en trouve des coquins qui viennent masser le périnée de l’homme pendant le rapport, des waterproof pour des ébats possibles dans la piscine ou sous la douche, des sportifs munis d’un compteur pour compter les coups de reins, et même des gourmands, «candy cockring », (comme les colliers en bonbons multicolores qu’on mangeait quand on était petits) pour attirer les fellations des partenaires encore récalcitrantes !

Mais parmi tout ce choix, difficile de s’y retrouver pour un premier achat ! Voici une petite classification pour vous aider :

Les sangles : économiques et pratiques, c’est l’idéal pour les débutants ! Ces cockrings faits d’une seule sangle en cuir ou latex reliée par une fixation en plastique sont réglables et vous permettront donc de déterminer facilement la taille qui vous convient, sans vous tromper à l’achat. Ils sont extrêmement polyvalents et peuvent se placer comme vous le désirez, soit autour du pénis seul, soit autour des testicules seuls, soit autour du pénis ET des testicules.

Les anneaux simples en matière souple : souvent en latex et jetables, ces cockrings sont bon marché et ont une certaine élasticité qui permet de s’adapter plus ou moins à votre taille. Il existe aussi des kits de plusieurs tailles vendues ensemble à des prix très modiques pour trouver votre pointure !

Les anneaux doubles : ces cockrings sont composés de deux (parfois trois) anneaux joints par un côté. Un anneau enserre le pénis, tandis que l’autre enserre les testicules.

Les anneaux solides : souvent plus chers. On est déjà plus dans le registre du bijou intime. Il vaut mieux être déjà un habitué pour acheter ce genre de cockrings, pour avoir bien déterminé sa taille et ne pas risquer de se faire mal. Il faut enfiler l’anneau quand le sexe est encore flasque et passer les testicules l’un après l’autre, avant ou après avoir inséré la verge. Le seul moyen ensuite pour l’enlever est d’attendre d’avoir fait tomber l’érection.

Les anneaux vibrants : jetables ou non, les prix sont très variables. Les batteries peuvent se recharger ou non, selon les prix. Ils permettent une meilleure stimulation du pénis et stimulent en même temps le clitoris de la partenaire. Pour ceux qui ont des oreilles de lapin, selon la façon de les positionner, on peut aussi bien stimuler le clitoris de madame que les testicules de monsieur…

Cockring : précautions à prendre 

• Le port d’un cockring ne dispense en rien d’utiliser des préservatifs ! Il ne protège ni contre les MST, ni contre les risques de grossesses involontaires. En revanche, le cockring peut réellement rendre service aux hommes qui ont du mal à maintenir une érection avec un préservatif. Cockring et préservatif font donc très bon ménage !

• Ne portez pas de cockring trop serré et évitez de le porter sur de trop longues périodes. Un anneau de diamètre trop petit risquerait de provoquer l’éclatement de petites veines, voire des lésions plus sérieuses des corps caverneux. Le cockring fonctionne comme un garrot qui amoindrit la circulation sanguine et pourrait donc, porté trop longtemps, causer des risques d’hypoxie des tissus, voire de nécroses. Pour une utilisation sans risque, il est donc conseillé de bien choisir un cockring à sa taille et de limiter le port de cet anneau au temps du rapport sexuel.

• Ne placez jamais un cockring sur une zone douloureuse, gonflée, infectée ou sans sensations. Et enlevez l’anneau dès que vous éprouvez une gêne ou que vous observez une réaction inhabituelle de votre corps (douleurs, saignements, perte de sensations, etc.).

• Évitez les cockrings si vous souffrez de troubles vasculaires ou si vous prenez des anticoagulants ou de l’aspirine.

• Pensez à nettoyer votre cockring après utilisation (pour ceux qui ne sont pas jetables), avec de l’eau et du savon, ou bien avec du désinfectant, afin d’éviter tout risque d’infection.

Le cockring : les recommandations de l’équipe ArtduSexe

Si vous désirez vous acheter un cockring, voici nos recommandations suite à notre étude des différents cockrings sur le marché !

Pour un cockring simple à matière souple et un prix tout à fait raisonnable, vous pouvez acheter un pack dont l’une des tailles vous correspondra parfaitement, comme le pack Trinal Fantasy Silicone Ring.

Pour un cockring double et vibrant, le  Dorcel Power Clit est très bien ! Il est ajustable et votre partenaire bénéficiera des vibrations de ce cockring !

Enfin, pour un cockring solide de grande qualité qui correspond au cockring par excellence et qui a clairement retenu notre attention, vous pouvez vous procurer sans plus attendre le cockring Dorcel Intense Ring !

Avec tout ça, vous avez de quoi vous amuser !

 

Autres articles à lire :

Auteur : Alex

Créateur du site artdusexe.com, je suis un passionné de sexe. Ayant eu des premières expériences dès mon plus jeune âge, j'ai toujours été dans la quête d'une sexualité "parfaite". J'ai beaucoup lu, vu, discuté et pratiqué sur le sujet pour n'en retenir que le meilleur. J'écris ici pour vous partager ma vision de la sexualité. J'espère que cela pourra vous apporter un maximum de plaisir, à vous et à votre partenaire !