27 décembre 2011 posté par Alex

Fessée : comment la donner ? Notre technique perso !

Parmi tous ces conseils sexe qu’Artdusexe vous donne depuis plus d’un an maintenant pour pimenter un peu votre sexualité, tous ces petits détails qui font que les bisous et câlins hebdomadaires ou quotidiens n’ont plus rien de monotones, tous ces petits gestes, ces massages sexuels et ces petites astuces qui font savamment monter l’excitation pour que même la tendresse la plus cotonneuse devienne torride comme le feu, il est un sujet qu’on n’a pas encore abordé : la fessée. Pratique sexy, sensuelle et surtout très excitante pour les hommes, comme pour les femmes – mais seulement quand elle est bien amenée ! Et n’oubliez pas qu’Artdusexe vous propose aussi du coaching

La fessée : savoir doser sa force… 

Même si la fessée est une pratique très en vogue dans les films pornos, on n’est pas obligé de copier ses acteurs préférés – parce que, comme on sait, ce qui se fait dans les pornos, ce n’est pas toujours bon à reproduire dans la vie… En tous les cas, il ne s’agit pas forcément de décharger ses nerfs sur les fesses de sa copine ! La pratique de la fessée n’a pas obligatoirement vocation à se transformer en pratique SM… Sachez aussi que la sensibilité de chacun est très variable et que ce que supportait votre ex peut éventuellement devenir très douloureux pour votre nouvelle copine. La fessée qu’on donne pour exciter sa partenaire peut être d’intensité et de douleur variable et il faut savoir s’adapter à la résistance de chacune… Ça peut aller de la petite fessée qui surprend et pique un peu à la vraie bonne fessée qu’on ressent encore plusieurs heures après. Tout dépend des goûts de chacun.

La fessée : notre technique !

Ne pas faire des petits jeux sexuels une torture, c’est une chose, mais en revanche quand on décide de donner une fessée, on ne fait pas semblant ! Sinon, c’est juste ridicule et pas du tout excitant. Rien de plus énervant pour une femme que de voir un homme qui assume à moitié. Il ne s’agit pas de mimer l’idée d’une fessée, mais de la donner vraiment ! Encore une fois, tout réside dans la mise en scène et dans l’aspect psychologique de la chose. Ce qui est excitant dans la fessée, c’est le côté mâle dominant, alors s’il se transforme en petit minet timide qui ose à peine faire claquer les fesses de sa partenaire, ça n’a plus rien d’excitant !

La fessée peut aussi faire écho à des souvenirs d’enfance : ça a son petit côté régressif dans la soumission – ou la punition, qui peut aussi donner libre cours à un certain nombre d’autres petits jeux… La plupart du temps, ce sont plutôt les hommes qui donnent les fessées, mais rien n’empêche d’inverser les rôles. Tout dépend de la façon dont vous aimez jouer avec la domination dans le couple… On peut donner des fessées pendant les préliminaires pour faire monter l’excitation comme avec un anulingus, ou pendant le coït, et dans ce cas-là, quand c’est bien amené, ça peut même provoquer l’orgasme… Pensez-y. Vous pouvez donner la fessée à la main, traditionnellement, ou encore vous servir d’un fouet, d’un martinet ou d’une règle… En tout cas, les fesses étant une zone très érogène, ne les négligez pas et profitez-en !

Autres articles à lire :

Auteur : Alex

Créateur du site artdusexe.com, je suis un passionné de sexe. Ayant eu des premières expériences dès mon plus jeune âge, j'ai toujours été dans la quête d'une sexualité "parfaite". J'ai beaucoup lu, vu, discuté et pratiqué sur le sujet pour n'en retenir que le meilleur. J'écris ici pour vous partager ma vision de la sexualité. J'espère que cela pourra vous apporter un maximum de plaisir, à vous et à votre partenaire !